[ Retour ]

Acheter un vieux modèle de chauffage Eberspacher ?

Acheter un vieux modèle ?

Certes les modèles Eberspächer jouissent d’une fiabilité à toute épreuve mais les progrès technologiques au fil des ans ont bien amélioré la marche des chauffages. Alors ? Est-ce encore rentable d’acheter un vieux modèle ?

 On entend régulièrement des utilisateurs de D1L, D1LCC ou de D3L encore très satisfaits de leur produit. Il est vrai qu’avec des révisions régulières, il est possible de maintenir longtemps l’usage de son chauffage. Pourtant, au regard des progrès effectués, il ne nous paraît pas judicieux d’investir dans un ancien modèle pour quatre raisons essentielles, surtout pour notre usage en voyage :

 -La bougie à filament est beaucoup moins fiable que les bougies-crayon actuelles. Plus les conditions vont devenir difficiles au démarrage et plus la différence technologique va se faire sentir. Une bougie crayon ne se change que lors des grosses révisions, alors qu’à filament, c’est un consommable courant. Même si sur un grand voyage, on conseille d’avoir une bougie crayon d’avance, avec les bougies à filaments, on vous conseillera d’en emporter plusieurs.

glowpins_x3_big
Photo : Le Tonkinois.

 -Le mode de régulation de type on-off impose de nombreux redémarrages qui sont tout autant de moments où la bougie consomme environ 10A en 12 volts (5A en 24 volts). Avec les Airtronic modernes qui régulent leur puissance sur quatre niveaux, il n’y a pas de redémarrage donc un fonctionnement beaucoup plus économique en électricité (sauf en cas de montage avec une sonde de température déportée).

 -La gestion de l’altitude n’est pas possible sur les modèles vraiment anciens. Du coup, ils s’encrassent dès que l’on reste en stationnaire au-dessus de 1 500 mètres. Sur les modèles moins anciens, une deuxième pompe permet de réguler la fréquence d’arrivée de gasoil pour un fonctionnement optimum jusque 2750 mètres. Plus haut, ça s’encrasse. Les Airtronic D2,D3 et D4 récents fonctionnent sans sourciller jusque 4 000 mètres avec l’adjonction du capteur de pression (en option).

 -Les pièces détachées deviennent rares ou chères. Plus personne ne veut stocker des pièces car la probabilité de vente devient faible. Du coup, les délais d’approvisionnement s’allongent.

 Chez Le Monde pour Passager, nous ne vendons pas de modèles antérieurs aux Airtronic D2 et D4. Ce qui nous permet d’avoir un stock de pièces détachées capable de répondre aux besoins de nos clients voyageurs. Nous sommes cependant capables de vous commander les pièces dont vous avez besoin pour votre chauffage un tantinet « Vintage ».

Mondial-Kamtchatka-Mellet003