[ Retour ]

Raptor U-Pol : test-vérité

Facile à appliquer, teintable dans n’importe quelle couleur et insensible aux rayures, le Raptor de chez U-Pol a le vent en poupe. Ce revêtement polyuréthane bicomposant se retrouve de plus en plus sur nos 4×4. Pour autant, pour ne pas être déçu, il est important de respecter les règles de base. En carrosserie, la préparation est aussi importante que le produit que l’on applique. Pour cet article, un spécialiste Raptor est venu nous faire une démonstration. L’occasion d’étudier le comportement du produit sur différents revêtements comme le plastique, le carbone, l’acier ou le bois. Allez, on vous dit tout.

Copyright Marc Mellet/www.lemondepourpassager.fr

raptor001

U-pol est un fabricant anglais de produits de carrosserie. Le Raptor a été initialement développé pour couvrir l’intérieur des bennes des pick-up. Il cartonne depuis longtemps en Russie et aux US. Nous nous fixons comme objectif de peindre l’intérieur de notre auto ainsi que son toit.

raptor002

Le ponçage constitue une grande partie du travail préparatoire. Heureusement, il y a des machines : la ponceuse orbitale est parfaite pour les surfaces planes alors que les petites ponceuses d’angles aident dans les recoins. Il faudra quand même effectuer certaines finitions à la main.

raptor003

Le ponçage sert à augmenter l’adhérence du produit sur la carrosserie. U-Pol recommande un grain de 80 à 180. L’épaisseur du produit gomme certaines imperfections et permet d’être plus tolérant sur la qualité de l’état de surface. Bien plus que sur une peinture traditionnelle où le ponçage final se fait au grain 600.

raptor004

Après ponçage, il faut dépoussiérer à la soufflette et dégraisser à l’acétone.

raptor005

Il faudra une demi-journée à trois personnes pour tout préparer. Toutes les parties où le métal est à nu sont recouvertes d’Acid 8, un apprêt phosphatant à la bombe.

raptor006

Les portières subissent le même traitement, comme le capot.

raptor007

Contrairement au LineX, concurrent direct doté d’une technologie supérieure mais d’un prix en rapport, le Raptor est applicable dans son jardin par toute personne possédant un compresseur. Le notre est d’une capacité de 100 litres avec un moteur de 3CV.

raptor008

Olivier, notre expert en Raptor, prépare son poste de travail.

raptor009

Le Raptor teintable se présente sous forme d’une liquide visqueux. Chaque bouteille contient 0,75 litre de produit et sert de réceptacle pour le mélange.

raptor010

On rajoute 0,25 litre de durcisseur jusqu’au niveau marqué sur le bidon.

raptor011

En version teintable, il faut rajouter 10% d’une peinture contenant au moins 10% de pigments en solution dans une base en solvant organique (pas de peinture à base d’eau).

raptor012

Ensuite, il faut secouer énergiquement au moins deux minutes.

raptor013

L’application se fait avec un simple pistolet antigravillon. Pour des effets différents, elle est applicable au pinceau ou au rouleau. La température idéale est de 20°C et moins de 60% d’humidité.

raptor014

Petite astuce d’Olivier : pour ne pas perdre de produit, il nous conseille de dévisser la tige du plongeur afin d’aller bien au fond de la bouteille.

raptor015

Ensuite, il faut tester le pistolet sur un carton afin de visualiser la zone de projection et la texture. Un pistolet mal nettoyé perturbe le jet. Porter un masque de protection.

raptor016

La projection se fait avec une pression de 2,75 à 4 bars. Pour la distance, Olivier nous recommande dix centimètres de distance par bar de pression. Étant à quatre bars, nous projetons à environ quarante centimètres.

raptor017

La projection fonctionne aussi bien vers le bas que le haut. Il faut privilégier un mouvement croisé pour bien couvrir la surface.

raptor018

L’application par projection permet d’atteindre des parties aux formes complexes.

raptor019

Le produit est sec au touché en moins d’une heure. Le séchage à coeur à lieu en cinq à sept jours. Il faut minimum une heure entre deux couches.

raptor020

Notre toit aussi sera recouvert de Raptor. La couleur blanche impose plusieurs couches pour bien couvrir le fond noir de notre toit carbone.

raptor021

Pour l’intérieur de notre auto, des portières et du toit, il aura fallu quatre kits de Raptor U-pol, soit seize litres de produit. U-pol annonce un kit pour couvrir les 12 M2 d’une benne de pick-up. Si cela est possible en noir, en blanc, il faut plus de produits.

L’état de surface :

raptor022

Pour un aspect plus lisse, il est possible d’utiliser du diluant rapide (jusque 20%) qui diminuera l’aspect granuleux. Un choix à méditer.

raptor023

Selon la distance et la pression d’application, l’état de surface change du tout au tout.

raptor024

À noter que la teinte noire donne un excellent aspect car son pouvoir couvrant est meilleur. Pour info, nous avons essayé de teinter le Raptor teintable en noir et avons obtenu le même résultat que le Raptor noir d’origine.

Les défauts :

raptor025

Rarement, sans que le fabricant ne puisse donner d’explication, le produit se lézarde. Il faut attendre vingt-quatre heures que le produit sèche, poncer la zone et réappliquer une couche de produit. Le défaut disparaît.

raptor026

Ici, je n’avais traité correctement le support ni appliqué d’apprêt phosphatant en sous-couche. Lors d’un impact, la peinture s’est éclatée et laisse apparaître la rouille en dessous. Comme pour un blaxon, il est très important de traiter la corrosion avant d’appliquer le produit. On sait par expérience que le « maquillage » amène des résultats désastreux.

raptor027

Pour des réparations ou pour les toutes petites surfaces, U-Pol commercialise désormais un kit d’un litre.

Les différentes surfaces :

Le bois :

raptor028

Sur le bois, il faut bien dépoussiérer la surface après avoir poncé avec du gros grain. Essuyer le bois avec un chiffon légèrement humide ou de l’acétone pour bien dépoussiérer. Sécher avant d’appliquer. L’adhérence est excellente tout comme l’aspect. On peut imaginer traiter les meubles d’un aménagement intérieur pour avoir un aspect pro.

raptor029

Le plastique rigide :

raptor030

C’est sur le plastique que les résultats sont les plus aléatoires. Il faut faire des essais. Selon, le produit, s’assurer qu’il n’y a plus de cire de démoulage en passant le produit à la flamme (Par exemple : snorkel…). Poncer avec un gros grain et appliquer une couche de Grip4. Ce produit U-Pol est spécialement fait pour augmenter l’adhérence sur les surfaces difficiles.

raptor034

Le carbone :

raptor031

Le carbone et la fibre se traitent normalement si les fibres ne sont pas apparentes. Il faudra alors passer de l’apprêt sur les parties ou la fibre n’est pas recouverte de résine. Après ponçage, dépoussiérage et dégraissage appliquez du Grip4 pour que le Raptor adhère à la résine.

Le plastique souple :

raptor032

Sur une garniture de porte par exemple, il faut savoir nettoyer en profondeur la surface. Poncer grossièrement, dépoussiérer, dégraisser et appliquer un voile de Grip4. Le produit tient bien s’il n’y a pas trop de torsions.

raptor033

Et dans le temps ?

Témoignage :

Paola et Philippe, propriétaires de l’Isbajunior, peinte en Raptor il y a deux ans, depuis huit mois sur les routes (voir sur Facebook : Homme femme par essence) :

« Pour ce qui est de la peinture. Elle prend sans doute un peu plus la poussière qu’une peinture lisse mais ce n’est pas gênant. Elle est partie par plaque aux endroits qui ont dû être difficiles à peindre en particulier sous le pare-brise (bande de deux centimètres sur dix). Au niveau éclat idem qu’une autre. On a pris un caillou au niveau du phare la peinture a sauté mais cette zone n’a pas évolué depuis. Au lavage la couleur revient parfaitement, on la croirait neuve. Le vrai avantage est la tenue aux rayures, elle y est complètement insensible et de fait les rayures sont invisibles. Par ailleurs, elle intrigue encore plus les gens que la bulle. Tout le monde touche, pose des questions, … C’est donc un formidable vecteur de rencontres. »

raptor035

La brosse tangentielle ou décapeur à brosse métallique :

raptor036

En travaillant avec des professionnels, on découvre toujours des choses comme cette merveille, utile pour nos vieux 4×4. Afin d’attaquer la rouille au cœur sans détruire le métal sain, les carrossiers utilisent la brosse tangentielle. Cette machine pneumatique permet de piquer la surface plutôt que la lisser comme le ferait une brosse standard. On obtient un état de surface proche du sablage qui permet de traiter la rouille en profondeur et où le mastic y adhérera bien mieux. Dans notre cas, ça a été une belle découverte, très efficace.

raptor037

Bilan :

Si les étapes de préparation sont bien respectées, le Raptor reste un produit qui a beaucoup d’avenir devant lui. Quand on voit le nombre d’utilisateurs en Russie ou aux États-Unis, on se dit que la France ne pourra pas rester en reste bien longtemps.

Avantages :

-Facile à appliquer, même chez soi

-Tolérance sur les défauts de préparation

-Economique (par rapport à une peinture chez un carrossier)

-Peu sensible aux rayures

-Look (les goûts et les couleurs…)

Inconvénients :

-Look (aspect crépi – les goûts et les couleurs…)

-Salissant (la poussière est retenue)

-Zébrures chimiques (rarement…)

-Fragilité si mal appliqué (couche dure qui éclate)

-Difficulté à l’enlever (besoin d’un pistolet thermique)

-Obligation de traiter la rouille en dessous.

Combien ?

Depuis un an environ, la politique commerciale est uniformisée en France. On trouve donc ces produits au même prix partout. Equip Raid et Euro4x4Parts sont les principaux distributeurs pour le milieu 4×4 :

Kit quatre litres (teintable ou noir) : 139 euros

Kit un litre (teintable ou noir) : 30 euros

Diluant : 15 euros

Pistolet antigravillon : 55 euros

Grip 4 (adjuvant d’adhérence) : 30 euros

Acid 8 (apprêt d’accrochage phosphatant) : 30 euros

High 5 (apprêt) : 25 euros